Si des publicités viennent polluer votre lecture, cliquez sur ce lien à télécharger : Pour Firefox ou Pour chrome
L'urgence environnementale et sociale dans laquelle l'agro-industrie nous a entraînés, nécessite une prise de conscience et un réel changement de nos pratiques. Pour les générations futures, il est important de construire d'autres possibles. Ainsi, en participant à nos campagnes, accompagnez-nous dans un NON aux OGM et un OUI à la biodiversité !

Contact : [email protected] - 06 51 80 31 05
Réunion les 1° vendredi du mois à 18h30.

Articles

Quand l'INRA souhaite oublier une recherche qui dérange...

16 Fév 2014 - 20:47:30
Le Réseau Semences Paysannes, Agro Bio Périgord et Bio 
d’Aquitaine ont collaboré avec l’INRA de 2007 à 2011 pour
des recherches de cultures de maïs populations.
Ces recherches ont montré une pollinisation croisée entre
deux variétés de maïs. Ces structures affirment que « les
résultats obtenus de 2007 à 2011, sont amplement suffi-
sants pour montrer que "la coexistence entre maïs OGM et
maïs populations ou biologiques est impossible".

Des collectifs « Pas d’OGM » de la région Aquitaine se sont
saisis de cette étude (publiée par Agro Bio Périgord).
Ils ont adressé un courrier à l’INRA pour lui demander une
publication officielle ainsi que la poursuite de recherches
complémentaires en fixant une date butoir pour une réponse.
Sans réponse de l’INRA, les différents collectifs organisent
des actions auprès d’élus ou de médiatisation.

Pour le collectif « Pas d’OGM Dordogne », ils viennent
d’adresser un courrier aux quatre députés et deux sénateurs
de Dordogne, dont une députée est EELV (Brigitte ALLAIN),
un autre, Pascal DEGUILHEM, engagé activement en tant que
maire il y a quelques années contre la culture des OGM dans
sa commune, ainsi que Germinal PEIRO, membre de la Com-
mission des affaires économiques, de l’environnement et du
territoire à l’Assemblée Nationale).

Une expérimentation comme celle-ci, pourrait montrer une co-
existence impossible entre plantes GM et non-GM et mérite
donc d’être publiée et développée.

Est-ce un hasard si la publication n’a pas eu lieu
- au moment de l’étude de nouvelles réglementations sur les
OGM (européennes et françaises) ?

- au moment où le Grand Marché Transatlantique se négocie
et prépare la domination absolue du commerce sur le pouvoir
politique et la démocratie ?
Organisations de la Dordogne : Europe-Ecologie les Verts,
l’Abeille Périgourdine, FSU, ATTAC, Les Faucheurs Volontaires 24,
les Amis de la Terre, ENSEMBLE Mouvement pour une Alternative
de Gauche Ecologiste et Solidaire, Confédération Paysanne, ASPRO-
PNPP
Pour info, on peut trouver une présentation de cette étude dans
le rapport d'activités 2013 d'Agrobio sur leur site :


http://www.agrobioperigord.fr/upload/biodiv/web-
AGROBIO-rapport2013.pdf




Lien permanent vers l'article complet

http://follavoine.sosblog.fr/Follavoine-b1/Quand-l-INRA-souhaite-oublier-une-recherche-qui-derange-b1-p59503.htm

Commentaires

Cet article n'a pas de Commentaire pour le moment...


Laisser un commentaire

Statut des nouveaux commentaires: Publié





Votre URL sera affichée.


Veuillez entrer le code contenu dans les images


Texte du commentaire

Options
   (Sauver le nom, l'email et l'url dans des cookies.)